Mercenaries Suffer Heavy Losses In Sirte

Editor’s Note:
Many beautifully written articles are featured in languages other than English. In past I employed an online translation feature but the results have been appalling. Out of respect for the author, I will post the article in its original form and allow the reader to refer to the translation service of their choice.

Alexandra Valiente
Editor of Libya 360°

Hassan Alliby. angeeverse

Plus de 500 mercenaires tués et blessés à Syrte

Etats Unis d’Afrique (LVO) : Apres le retrait tactique de la résistance, les rebelles se sont emparé de l’hôpital de Syrte et se sont mis à terroriser les patients qui se trouvaient là ainsi que le personnel médical, obligeant ces derniers a soigner les mercenaires blessés de l’OTAN au dépend des civils blessés par les bombardements de l’OTAN.

Hier les forces de la résistance libyenne ont dans un retrait stratégique, laissé les agresseurs entrer dans les zones de l’hôpital, du centre Ouagadougou et de l’Université de Syrte. Ces trois secteurs de la ville avaient été, d’une manière sans précèdent, lourdement bombardés et la résistance a opéré un retrait tactique afin de faire cesser ces bombardements sur les populations civiles innocentes.

Voyant qu’au lieu de faire parvenir des vivres, des médicaments et du matériel médical pour les blessés et la populations qui se trouve dans une situation humanitaire apocalyptique, que les mercenaires de l’OTAN se sont mis à assassiner et terroriser les patients en les accusant d’être des combattants, les résistants ont lancé ce matin à 5 heure, un assaut afin de libérer ces secteurs et soulager les populations du terrorisme de ces mercenaires.

Les commandos de la résistance ont utilisé toutes sortes d’armes, foudroyant dans un déluge de feu les mercenaires de l’OTAN attaqués de toute les directions. Toutes ces zones ont été totalement libérées avec succès et 500 terroristes ont été soit tués ou blessés et le reste se sont enfuit, abandonnant derrière eux les corps de leurs complices et prenant en otage les infirmières philippines, découvertes cachées dans les sous sols de l’hôpital, soit disant pour soigner leurs blessés dans les campagnes, mais nous n’osons même pas imaginer le sors de ces infirmières prisonnières de ces détraqués mentaux..

La chute d’un commando parachutiste à syrte

Des commando de l’OTAN ont été parachuté dans le ciel de Syrte. Ce parachutage a eut lieu en haute altitude afin d’avoir plus de chance de ne pas se faire repérer, mais malgré ces précautions, les libyens les ont repéré et accueilli comme il se devait. Ces commandos étaient armés et n’avaient pas de visa d’entrée dans la Grande Jamahiriya Arabe Populaire Libyenne. Les forces de sécurité les ont donc interceptés. 16 Commandos des services spéciaux ont été capturés et emprisonnés. Nous ne savons pas exactement combiens de soldats ont été parachutés, néanmoins, nous sommes d’accord, sur une cuisante défaite des mercenaires de l’OTAN à Syrte. Il semblerait par ailleurs, qu’il y aurait actuellement des pourparlers de paix, mais cela reste à confirmer.

Préserver l’histoire

Il est important de comprendre que des témoins vivants de cet évènement historique examinent et informent le monde sur la vérité concernant la guerre en Libye. Afin d’éviter une nouvelle falsification de l’histoire comme cela a eut lieu pour la Bosnie Herzégovine, le Kossovo, la Russie, le Venezuela, Cuba, L’Algérie, l’Irak, L’Afghanistan, et beaucoup d’autres pays. Et nous avons la possibilité et le devoir d’apporter une telle contribution à cette cause sacrée afin qu’elle ne puisse être une nouvelle fois falsifiée par ces menteurs qui s’imaginent que l’histoire est leur propriété et qu’ils sont les seuls a avoir le droit de l’écrire comme ils l’entendent. C’est à dire en favorisant leurs propres intérêts au détriment de la vérité…. Mais, « le mensonge est appelé a disparaitre et la vérité à triompher » (Saint Qur’an)

Dans un enregistrement d’une conversation téléphonique du distingué Dr Yusuf Shakir avec le Chef de la télévision et les défenseurs de Syrte en Libye, ce dernier dit ‘”personne ne nous écoute et ils refusent de donner les chiffres des tués. Les gens ne veulent pas admettre que le héros, c’est notre «gouvernement», cela est impensable pour eux. Cela s’étend jusqu’au loin, mais personne ne pense vouloir parler de ces héros. Non! ces héros mènent leur bataille et nous avons avec vous le devoir de briser le blocus des mensonges sur la Libye et la Syrie en même temps. Et nous sommes toujours à Syrte, a briser l’embargo et ce n’est pas la première fois ici.”

Pour la seule journée d’aujourd’hui, nous savons que chez les mercenaires de l’OTAN, les pertes s’élèvent à 230 tués (probablement succombé à leurs blessures au cours de la journée), et plus de 500 blessés.

Les rebelles sont « personas non grata » en Libye

A Ben Jawad dans une région de Syrte de 10 000 habitants, les citoyens, des personnes âgées et des enfants, ont une nouvelles fois été pris à partie par les mercenaires de l’OTAN. Un détachement de mercenaires est arrivé pour faire “une visite et se reposer » après une défaite écrasante à Syrte. Mais les habitants de cette ville fidèles à Kadhafi, n’ont pas été de cet avis et se sont montrés très «inhospitalier», 60 tués et 30 hôtes indésirables emprisonnés. Les autres ont pris leurs jambes à leur cou et se sont enfuit à toute vitesse.

A suivre…

Advertisements